Equipements de protection pour le ski

Sommaire des protections ski

L'importance vitale des équipements de protections en ski alpin

Etant également skieur, j'ai souhaité partager quelques expériences en matériel de ski alpin, et en particulier le matériel de protection pour le ski. Les skieurs occasionnels skient de plus en plus vite et de plus en plus mal ; se protéger des chocs devient un impératif. Le port du casque est maintenant entré dans les moeurs. Mais étrangement, la majorité des skieurs de loisir considèrent que les autres équipements de protection (protection dorsale, coudière, genouillère) sont ineptes pour des skieurs sportifs. Or, les sportifs professionnels sont lucides et ils portent ces protections sous leurs vêtements de ski. Malheureusement, comme ces équipements de protection ne sont pas visibles, cela n'a pas valeur d'exemple.

Conseils équipements de ski alpin (casque, protection dorsale, batons de sécurité, coudières, genouillères, vetements)

Baton de ski sans dragonne Leki Trigger

Skier avec des bâtons de ski alpin à dragonne classique présente plusieurs risques en cas de chute : une effet fouet où l'on est tapé par son propre baton, la main ou le pouce tordu, ou encore skis et bâtons enchevêtrés. Le système Trigger (déclencheur en anglais) de la marque allemande Leki propose une solution sécurisée : des bâtons de ski sans dragonne fixe. Le principe est simple : le bâton de ski Leki libère la main en cas de forte tension, grâce à une sécurité incorporée à la poignée du bâton de ski. Avec les bâtons de ski Leki Trigger sont fournis deux étriers qui se fixent autour de chaque main à l'aide d'un sangle autobloquante (par-dessus les gants, naturellement). Ces étriers comportent entre le pouce et l'index un petit anneau. Cet anneau se fixe sur le bâton de ski grâce à la machoire intégrée à sa poignée. La mâchoire s'ouvre et libère la main en cas de tension anormale ou d'appui volontaire sur le bouton au sommet de la poignée du bâton.

  • Bâtons Leki Trigger Bold Lite (taille de 100 à 115 cm) : 65 à 80 Euros
  • Bâtons Leki Trigger Worldcup lite SL 3D (taille de 90 à 120 cm) : 55 à 70 Euros
  • Les modèles Leki Vario (longueur réglable) ne sont pas recommandés

Leki propose aussi une gamme de gants entre 100 et 200 Euros, avec anneau intégré (plus de confort et plus de précision qu'avec l'étrier à mettre sur le gant) :

  • Gants Leki Trigger modèle Griffin (110 euros), chauds, confortables et solides
  • Gants Leki Trigger modèle WC (World Cup) Race Flex avec une meilleure protection contre les chocs (170 Euros)

Batons de ski sans dragonne Leki

Batons ski Leki sans dragonne

Ski avec batons et gants Leki Trigger

Ski avec batons et gants Leki Trigger

Gants Leki Trigger Griffin

Gants Leki Trigger modèle Griffin

Gants Leki Trigger modèle World Cup Race Flex

Gants Leki Trigger World Cup Race Flex

Protection du dos à ski : le gilet de protection dorsale

Une protection dorsale est vitale en cas de choc au ski

Même sans être une bête de skicross, on peut se faire très mal au dos lors d'une chute ou d'une collision. Porter une protection dorsale pour protéger sa colonne vertébrale et ses côtes relève donc du bon sens élémentaire. Attention aux protections pas chères : la coque trop rigide se décolle du dos, elle est trop volumineuse et mal maintenue en place.

Quel que soit le modèle de protection dorsale, il faut prévoir une veste plus ample, peut-être même une taille au-dessus de la taille habituelle. Il serait souhaitable que les fabricants de vestes allongent les manches de quelques centimètres et intègrent le volume de la protection dorsale dans la conception des vestes.

Gilet de protection dorsale de ski Dainese Flexagon

La protection dorsale de ski Flexagon de la marque Dainese est confortable et efficace. La protection du dos est constituée de trois couches de plaques de mousse coulissantes. Le gilet contenant la protection reste bien en place grâce à une large ceinture ventrale à scratch. Grâce aux 7 tailles proposées, chacun de trouvera la sienne, bien ajustée. La protection dorsale Dainese Flexagon est en vente en ligne autour de 200 Euros.

Gilet protection dorsale Dainese Fexagon de dos

Gilet protection dorsale Dainese Fexagon de face

Protection des coudes et genoux à ski

C'est sur les conseils de freeriders que je me suis équipé en coudières et en genouillères. Ce sont des compléments logiques de la protection dorsale, des gants Leki et du casque. En effet, les coudes et genoux sont particulièrement exposés en cas de choc, et tout particulièrement en cas de chute au sol, à fortiori contre les skis ou les batons. Accessoirement, les genouillères protègent aussi des tourniquets mal foutus des contrôles des remontées mécaniques.

Protection du coude et du genou Ion K-Pact

La gamme K-Pact de la marque Ion comporte des genouillères et coudières qui assurent une bonne protection, qui sont faciles à mettre, qui restent bien en place pendant le ski et qui laissent un maximum de liberté de mouvement. Les protections Ion K-Pact sont en vente en vente en ligne autour de 90 Euros la paire.

Genouillère Ion K-Pact pour le ski

Coudière Ion K-Pact pour le ski


 

Tags: ski , alpin , hors-piste , conseil , avis , sélection , test , équipements , protection , sécurité , gilet de protection dorsale , batons leki à sécurité , genouillère , coudière